Présentation de la Méthode - Maître Kenji Tokitsu

Aller au contenu

Menu principal :

Présentation de la Méthode

Disciplines
Le Tokitsu-Ryû est une pratique corporelle qui implique une dimension spirituelle, et trouve dans la philosophie du budô japonais sa référence principale. Dans le budô la quête de la qualité technique est liée à celle du sens de la vie et comporte une tension vers l'amélioration globale de soi même.

Le Tokitsu-Ryû, synthèse d'écoles chinoises et japonaises, s'articule autour de quatre disciplines : le Jisei-Kikô, le Jisei-taichi, le Jisei-budô et Jisen ou la Danse de l'énergie.

Jisei Kikô

Une nouvelle forme de bien-être à travers un travail tout en douceur sur l'ensemble des muscles et des articulations du corps complété par le réapprentissage de la respiration qui soigne. Vous vous sentez profondément relaxé, mieux dans votre vie
Jisei Taichi

Une nouvelle forme d'écoute et de sensibilité au corps à travers la pratique de mouvements amples et lents qui vous reconnectent à vos sensations intérieures. Vous vous réappropriez votre corps et apprenez à corriger votre posture, éliminant ainsi la source de problèmes de santé récurrents.
Jisei Budô

Une forme d'art martial de combat qui renoue avec la plus pure tradition asiatique de l'efficacité tout au long de la vie. Vous n'abîmez plus votre corps comme dans les autres arts martiaux par la répétition de gestes techniques inadaptés. Vous développez votre capacité de self-défense en travaillant sur l'intelligence du combat et sur la maîtrise de votre force.
Jisen: Danse de l'énergie

Une nouvelle forme d'expression corporelle basée sur le plaisir de bouger de façon spontanée et harmonieuse. Vous laissez exploser votre créativité à travers un travail libre sur les mouvements du corps. Forme de dialogue inédit avec votre corps, elle vous permet de développer votre confiance en vous et de libérer toutes vos potentialités.
Nos Valeurs
Le respect de la tradition : le Tokitsu-Ryu met un enseignement éprouvé, fruit d'une vie d'étude des arts martiaux traditionnels,  à la portée de tous.
Se former soi-même : les arts martiaux sont une méthode d'auto-éducation dont l'objectif est de rendre chaque être humain autonome et capable de prendre la responsabilité de sa propre vie.
Entretenir son capital santé : chacun de nous doit prendre en charge sa propre santé. La vitalité que nous avons reçue à la naissance est un patrimoine dont nous sommes responsables à vie.
Le bien-être tout au long de la vie : pratiquer le Tokitsu-Ryu signifie construire une nouvelle sensibilité à ce qui est positif et source de sérénité et apprendre à se protéger du stress et des stimuli négatifs.
Notre Histoire
Histoire et évolution de la méthode

Le Tokitsu-Ryu est né d'une recherche entamée au milieu des années 70. La première étape du parcours date de 1983, lorsque Kenji Tokitsu, après 10 ans de recherches sur le karaté traditionnel, formalise et enseigne pour la première fois un nouveau style de combat à main nue, le Shaolin-mon.

Dans le parcours de recherche qui a mené à la création du Shaolin-mon, Tokitsu a étudié et pratiqué le karaté des écoles modernes (Shotokan, Shito-Ryu, Goju-Ryu, Wado-Ryu), effectuant une étude comparée d'environ 250 kata pratiqués et enseignés actuellement.

Dans les années suivant ce travail intègre l'étude des différents styles de taichi chuan (Chen, Yang, Xingyi chuan, Ba Gua Zhang, Ba Ji Quan, Taiki-ken, Yi chuan) ainsi que des arts martiaux qui font partie du sabre japonais (Kenjutsu, Kendo, Iai-do) ont été intégrés. Les éléments des différentes pratiques martiales sont ceux d'origine, redécouverts après des années d'études, et non pas déformés par les approximations propres à la transmission d'une école à l'autre dans le temps.
Par la suite, Tokitsu intègre dans la pratique du Shaolin-mon ses études sur le kiko (qi gong en chinois) et commence une étroite collaboration avec le professeur Yayama Toshihiko, grand expert en kiko, responsable des services de chirurgie et de médecine orientale de l'hopital de la préfecture de Saga au Japon.
Ce chemin de recherche par le biais de la formalisation et de la pratique du Shaolin-mon aboutit en 2000 à la création de l'école Jisei-do.

La dernière étape dans le travail de recherche et de synthèse de Me Tokitsu est la Danse de l'énergie, une forme de dynamique composée de séquences articulées de mouvements adaptables aux différents niveaux techniques.

En 2002, le style, la méthode et l'école nés de cette longue recherche sont regroupés sous le nom Tokitsu-Ryu, le même qui a été adopté pour l'Académie internationale d'arts martiaux créée par Me Kenji Tokitsu.


 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu